Le New Petzval de Lomography est un objectif complètement manuel et sans électronique. Voici un guide rapide pour placer une puce EMF sur votre Petzval et ainsi bénéficier d’Exif’s et de la confirmation de focus. Uniquement pour Canon (EF/EF-S).

Quelle puce EMF choisir ?

Il existe plusieurs types de puces programmables aux propriétés diverses. Celle que j’ai choisie est une puce EMF AF Confirm vendue à l’époque par BigIs sur eBay. Elle apporte l’avantage qu’il ne faut pas reprogrammer la puce à chaque changement d’ouverture contrairement à certaines autres puces. Pour certains objectifs, comme les catadioptriques qui n’ont qu’une seule ouverture, c’est moins important.

J’ai aussi penché pour cette puce car j’en utilisais déjà une sur un Yashica 50mm f/1.9 DSB. Elle est facile à placer (comme beaucoup de puces) et on trouve de la documentation facilement sur Google.

Placer la puce

Lorsqu’on reçoit la puce EMF, elle est livrée avec un guide en plastique. Précisez toujours au vendeur que vous souhaitez ce guide, ou il risque de ne pas le mettre en pensant que vous l’avez déjà d’une puce précédente. Nous voici donc avec notre objectif, la puce et son guide.

Lomography New Petzval with EMF chip

Positionner

Si vous n’avez pas reçu le guide, pas de panique. C’est tout à fait possible de s’en passer, c’est juste une aide. Pour ceux qui ne l’ont pas, j’ai juxtaposé le Petzval avec un objectif EF disposant d’une puce d’origine. Les trois photos ci-dessous devraient suffire à vous faire comprendre comment procéder.

Lomography New Petzval and Canon EF 16-35mm side by side Lomography New Petzval and Canon EF 16-35mm side by side - guide Lomography New Petzval and Canon EF 16-35mm side by side - chip

Il est utile de noter que le repère habituel, qui est le cran de la monture EF arrivant au 3e élément de la puce en partant de la droite, est faussé car sur le Petzval, les grands sont plus petits. Si vous positionnez votre puce sans guide, il faudra alors déplacer votre repère d’un élément vers la gauche (c’est donc le 2e élément de la puce en partant de la droite qui doit être aligné avec le cran de la monture). La photo qui suit montre la bonne position finale.

Correct position of the EMF chip on the Lomography New Petzval

Quoi qu’il en soit, ne vous pressez pas et comparez toujours avec un objectif disposant d’une puce. Une fois que vous êtes sûr de la position, vous pouvez coller.

Coller

Tout le monde dit qu’il faut coller la puce de manière permanente pour être sûr. J’utilise des objectifs sur lesquels j’ai placé moi-même la puce depuis un bon moment, et je peux dire que ce n’est pas nécessaire tant que vous êtes sûr qu’elle tienne la friction lors du montage de l’objectif sur le boitier.

Pour ça, j’utilise du tape double-faces jaune (qu’on trouve à peu près partout). Bien appliqué, ça tient parfaitement, avec l’avantage que si vous ratez votre placement, vous pouvez le décoller et recommencer sans abimer ni la puce ni l’objectif.

Bien sûr, chacun est libre d’utiliser ce qu’il veut pour fixer sa puce : super glue, colle à deux éléments, etc. À vous de voir.

Tester

Vérifiez une dernière fois que votre puce a été collée à la bonne place, et testez la résistance du placement. C’est bon ? Ok. Montez l’objectif sur votre boitier et si tout va bien, vous devriez voir une valeur d’ouverture là où vous aviez avant « 00 ». Si c’est le cas, bingo ! Vous pouvez passer à l’étape suivante. Sinon, vous êtes bon pour recommencer (en espérant que vous avez opté pour le double-faces :)).

Paramétrer la puce

L’ouverture se gérant de la même manière qu’avec un objectif standard, il n’y a que deux choses que l’on veut paramétrer : la confirmation de focus et l’exif de focale. Eh bien dans mon cas (et ça a aussi été le cas avec le Yashica), le focus est pile poil. Je n’ai donc pas besoin d’y toucher et j’imagine que ça sera votre cas.

Définir la longueur de focale dans les exif’s

La première chose à faire est entrer dans le mode de programmation de la puce. La procédure est simple :

  1. Placez-vous en mode manuel (M) ;
  2. Vitesse 1/60s ;
  3. Si vous avez modifiez l’incrémentation d’ouverture, remettez le par défaut à ⅓ EV ;
  4. Ensuite, pour entrer dans le mode sélectionnez une première fois l’ouverture f/64 et déclenchez une fois ;
  5. Passez à f/57, déclenchez une fois ;
  6. Revenez à f/64, et déclenchez une fois de plus.

Vous êtes maintenant dans le mode de programmation. Choisissez le mode de sélection de la longueur de focale en passant à f/2.2 et en déclenchant encore une fois. La manière d’assigner les valeurs dans la puce est basée sur une table de correspondance entre le chiffre d’ouverture et le chiffre réel, comme indiqué dans le tableau ci-dessous.

conversion

La longueur de focale s’assigne sur 5 valeur, 85mm devient donc 00085. Chaque valeur est séparée par un déclenchement. Dans notre cas, on fera alors :

  1. f/2, déclenchement ;
  2. f/2, déclenchement ;
  3. f/2, déclenchement ;
  4. f/5, déclenchement ;
  5. f/3.5, et déclenchement.

Et on finalise en sauvant l’information dans la puce avec la même séquence que celle pour entrer dans le mode programmation, c’est à dire :

  1. f/64, déclenchement ;
  2. f/57, déclenchement ;
  3. f/64, déclenchement.

Testez en faisant une photo et en regardant les exif’s dans votre logiciel de traitement. Voilà ! En principe, votre Petzval indique 85mm et son ouverture dans les exif’s et confirme le focus.

Si vous avez des questions ou remarques, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires ci-dessous :).