InCase est connu pour ses produits à la qualité de fabrication irréprochable. Selon la marque, le sac photo DSLR Pro Sling Pack est « dédié au photographe professionnel qui transporte un parc d’équipement photo important auquel il doit avoir très rapidement accès ». Voyons ça de plus près.

L’exemplaire dont je vous parle est le mien et je l’ai acheté avec mes deniers. Ce sac n’est plus commercialisé par InCase mais on en trouve encore d’occasion.

À la recherche d’un sac photo me permettant d’embarquer mon matériel photo ainsi que mon ordinateur portable, j’ai découvert la marque InCase et son modèle DSLR Pro Sling Pack à la description pleine de promesses. Après avoir visionné quelques reviews de professionnels, je craque et casse ma tirelire pour ce sac (à €170 tout de même).

InCase DSLR Pro Sling Pack

Tout le monde s’accorde pour dire que c’est un très bel objet à la finition irréprochable, à l’instar des autres produits de la marque, et je ne peux qu’être d’accord sur ce point. À l’extérieur comme à l’intérieur, les matières utilisées sont de bonne qualité et offrent un visuel très classe. Les compartiments protègent bien les différents accessoires et sont modulaires. Un bémol au niveau des matériaux cependant : la boucle principale fermant la sangle est en plastique, et pour avoir déjà vu de telles boucles casser j’avoue que j’aurais préféré une pièce en métal. Bon, je suis peut-être parano sur ce point, mais on met vite du matériel pour un petit butin dans ce genre de sac, et ça serait dommage que la boucle casse.

Volume de rangement

Mon kit général se compose de ce qui suit :

  • Canon 6D + grip ;
  • Canon EF 16-35mm f/2.8L II ;
  • Canon EF 50mm f/1.4 ;
  • Sigma 70-200mm f/2.8 ;
  • Macbook Air 13″ ;
  • 3LT Brian X1.1 V2 ;
  • 2 batteries de plus, des filtres, quelques cartes SD, …

Everyday photography gear kit

Je place mon ordinateur dans la poche prévue à cet effet, et n’en parle plus. Ensuite, je range mes divers objectifs. Il y a assez d’emplacements pour cela. Je pourrais même rajouter un flash et un petit objectif que ça ne poserait pas de problème. Le boitier rentre dans l’espace prévu mais si vous avez un grip, vous devrez le ranger de côté, sans quoi il y a un réel risque d’abimer l’ordinateur malgré la séparation rembourrée entre les compartiments.

Soit, j’admets que c’est un détail. Là où j’ai un soucis, c’est quand je veux ranger le boitier avec le 16-35mm monté (et je n’ai pourtant pas ajouté le pare-soleil !). Dans toutes les configurations que j’ai testées, il y a une pression du 70-200mm soit sur le boitier (si je le range à l’étage supérieur), soit sur le 16-35mm (si je le range à l’étage inférieur). On ne le voit pas très bien sur la photo mais ça appuie vraiment. Bref, si vous ne rencontrez pas ce problème avec un kit semblable, je veux bien voir votre organisation ! 🙂

InCase DSLR Pro Sling Pack poche inférieure

Rapidité d’accès

Vous ne manquerez aucune photo parce que le design du Sling Pack offre un accès ultra-rapide à l’équipement sans vous obliger à poser le sac. InCase

Oui bon, on ne va pas s’emballer non plus ! Plusieurs points ici me font tiquer, surtout pour un produit de cette gamme. Commençons par l’accès au trépied. Les sangles sont bien placées, mais le fait qu’il n’y ait pas de boucle rapide pour détacher le trépied fait perdre beaucoup de temps, et rend la manipulation compliquée voire hasardeuse.

InCase DSLR Pro Sling Pack fixation du trépied vue de dosInCase DSLR Pro Sling Pack problème prise du trépied

Au final, je préfère poser mon sac au sol pour prendre mon trépied. C’est pareil pour le remettre dans son emplacement. Les fermetures éclair ne sont pas vraiment fluides. Il faut tenir le sac d’une main et tirer la fermeture de l’autre, ce qui implique d’avoir les deux mains libres. Pas pratique quand on doit accéder à quelque chose en ayant une main occupée par l’appareil photo. J’ai pu améliorer un peu avec un lubrifiant en spray mais c’est quand même dommage. Niveau discretion, c’est loin d’être top en tous cas. Je repense avec honte à l’église que j’ai photographiée il y a quelques jours. Vous n’avez pas idée du bruit qu’une fermeture éclair récalcitrante peut faire avec une réverbération d’église …

En bref

Avantages

  • Finition et matériaux de bonne qualité ;
  • Design sobre et plus classe qu’un sac photo classique ;
  • Bon volume de rangement ;
  • Compartiment pour un ordinateur portable.

Inconvénients

  • Accès au trépied ;
  • Fermetures éclair difficiles ;
  • Boucle principale en plastique.

Dans les inconvénients, je pourrais mettre aussi son prix. On parle d’un sac photo à €170. Si l’entièreté du sac était irréprochable, je l’achèterais à nouveau. Mais ce n’est pas le cas. L’accès au trépied est un des bémols majeurs de ce sac. Je vais le modifier moi-même pour régler cet inconvénient, mais après avoir déboursé autant, ça me déçoit un peu de devoir bricoler. Donc en conclusion, tant qu’InCase ne le mettra pas à jour, je déconseille d’investir une somme pareille pour ce produit. Oui, c’est un très bon sac. Oui, la fabrication tient la route. Mais il n’est pas le seul dans ce cas, et on trouvera aussi bien pour moins cher (ou meilleur pour le même prix).

Vous utilisez ce sac ? Qu’en pensez-vous ? Partagez votre expérience, a fortiori si vous n’êtes pas du même avis !

Post-scriptum

En regardant à nouveau les tests sur YouTube qui m’ont fait pencher pour ce sac photo, je remarque plusieurs choses qui ne m’ont pas alerté à ce moment-là :

  • Aucun kit ne contient d’objectif de la taille d’un 70-200mm, le plus grand a l’air d’être un 24-105 ;
  • Toutes les démos se font en studio, avec un beau fond blanc ;
  • On montre le trépied attaché, jamais personne ne le manipule ;

En gros, j’ai le sentiment que ce ne sont pas des reviews mais juste de la pub. Je peux me tromper mais, dans ce cas, ils ne testent vraiment pas les limites des produits qu’ils encensent. Mes tests ne sont pas aussi beaux, ne comportent pas (encore) de vidéo, ni de terme cool et tendance. Mais une chose est sûre : quand je dis que quelque chose est pratique, c’est que je l’ai testé, en conditions réelles et sur le terrain. Pas dans un studio entre deux tasses de café…