Si le voyage est une expérience, la photo est ma façon de la raconter

Avant mes 25 ans, je n’ai pour ainsi dire pas quitté mon pays. Depuis, je rattrape le « temps perdu ». Le voyage est vite devenu une drogue : j’ai besoin de voir de nouvelles choses, de changer d’horizon, de rencontrer des personnes et des cultures différentes de celles que je côtoie quotidiennement. Cela me permet de mieux comprendre certaines choses et de me rafraîchir l’esprit.

Un jour, quelqu’un m’a demandé : « Voyages-tu pour photographier, ou photographies-tu parce que tu voyages ? » Je ne sais toujours pas quoi répondre à cette question. Il semble que dans mon cas l’un ne va pas sans l’autre. Peu à peu, la photo est devenue naturelle, comme une seconde langue. Si le voyage est une expérience, la photo est ma façon de la raconter.

Pour ma première exposition, j’ai concilié ces deux passions qui me définissent aujourd’hui, et partagé quelques souvenirs de voyages s’étendant de 2012 à 2014.

L’appel du voyage

Originaire de Madagascar, on le trouve aujourd’hui aux quatre coins du monde : l’arbre du voyageur. Un tel symbole du voyage, comment aurais-je pu ne pas l’intégrer à la sélection ? C’est ce mélange de symétrie et d’asymétrie qui m’intéressait quand j’ai pris la photo.

L'arbre du voyageur

Il ne faut pas forcément aller loin pour être dépaysé mais pour beaucoup le voyage évoque l’exotisme et la distance, les horizons lointains, les ciels bleus… Et quoi de mieux pour résumer tout ça que les paysages de Guadeloupe ?

Pointe des Châteaux, Guadeloupe Kokoyé La vieille dame

Hors des sentiers battus

Lors de notre road trip en Croatie, nous nous sommes arrêtés sur une aire de repos entre Munich et Zagreb. C’est là que j’ai vu la silhouette de ce chateau battu par la pluie sous un ciel tourmenté. Je n’ai pas pu m’empêcher de sortir l’appareil. Il pleuvait tellement que je ne pouvais pas utiliser de grand angle (la pluie tombant sur la lentille), j’ai donc pris le télé-objectif (le pare-soleil offrant plus de protection contre les goutes) et réalisé ce panorama de 42 photos.

Promenons-nous dans les bois, Autriche

Après quelques jours pluvieux passés à arpenter Zagreb, nous avons repris la route et avons traversé le Velebit. Entre Ardenne belge et Montana, les paysages offerts par cette région du nord de la Croatie respirent l’évasion et les grands espaces.

In the middle of nowhere, Velika Plana, Croatia Restricted area, Velika Plana, Croatia

Prendre le large

Je n’ai jamais été en haute mer. Les quelques bateaux sur lesquels j’ai passé du temps m’emmenaient d’un continent à une petite île voisine, donc je ne peux pas dire que j’ai « voyagé » en bateau. Peut-être est-ce la prochaine étape dans ma découverte du monde ?

Chambre avec vue sur mer, Howth L'appel du large Yaquina Head Lighthouse, Oregon

Un regard sur l’autre

On voyage pour voir le monde sous un autre angle, découvrir un nouvel horizon et de nouvelles choses. Et parmi ces nouvelles choses, il y a des personnes. On les observe, on les aborde, on interagit plus ou moins avec eux. Et si on ouvre son esprit un minimum, on comprend que pour chaque différence qui nous distingue de « ces gens-là », il y a une ressemblance qui nous en rapproche.

Sorbet coco, Trois Rivières, GuadeloupePêche d’EnferDéjeuner sur les klongs de BangkokAu Vieux Port

Remerciements

S’il est bon de vouloir toujours faire mieux, le risque est de ne jamais montrer son travail. Et ce dilemme me colle à la peau, croyez-moi ! Heureusement, maman m’a un jour annoncé « j’ai réservé la salle, tu exposeras en décembre » et je n’ai plus eu le choix. Merci à elle pour m’avoir ainsi imposé une deadline et m’avoir poussé à passer le cap.

Matériel utilisé

Dans les grandes lignes, cette série a été réalisée avec un Canon EOS 6D et les objectifs suivants : Canon EF 16-35mm f/2.8 USM II, Canon EF 28mm f/1.8 USM, et Canon EF 70-200mm f/2.8 USM IS. Les photos de Thaïlande et d’Oregon ont, quant à elles, été réalisées avec un Nikon D50 et le Nikkor AF-S 18-105mm f/3.5-5.6 DX VR.

J’ai utilisé aussi 2 trépieds : le 3 Legged Thing Brian X1.1 Evolution 2, et le Gorillapod Focus ; ainsi qu’une série de filtres (Formatt Hitech, Heliopan, Nisi).