Commandée par l’ASBL Liège les Orgues et en particulier l’organiste Serge Schoonbroodt, cette série de 8 photos a été exposée dans la salle des pas perdus de la gare des Guillemins à Liège, de mai à août 2014.

L’élément important dans la réalisation de cette série était le support final : une série de 4 dyptiques lenticulaires. Par un plan de face et un de détail montrant un des aspects mécaniques de l’instrument, chaque tableau devait représenter un orgue remarquable de la région Wallonie-Bruxelles.

2 photos, c’est bien peu pour illustrer le roi des instruments dans ses multiples formes, et faire la sélection n’a pas été chose facile. J’en profite donc pour en ajouter quelques unes en bonus ;).

Collégiale Saint Barthélémy, Liège

Photographier un grand orgue pendant qu’il est joué est une expérience en soi. Pour moi qui suis sensible à la musique, la combinaison de ces deux passions était très inspirante. Le fait que l’orgue soit joué pendant que l’on se promène dans ses différentes parties permet de comprendre l’instrument et de ressentir ce qui fait qu’un orgue est différent d’un autre. Par contre, les poses longues dans le buffet en grand plein jeu… oubliez, tout vibre tellement que c’en est peine perdue !

Merci à Lambert Demez, organiste de la collégiale, de m’en avoir ouvert les portes.

Facteur : Merklin & Schütze / Restauration : Orgelbau Schumacher

Saint Barthélémy, faceSaint Barthélémy, registresLe tourneur de pagesEntre deux tempsSaint Barthélémy, tuyaux

Séminaire de Notre Dame, Namur

Cet orgue se démarque des autres par son jeune âge (il est de 2009 !), ce qui témoigne du fait que l’on fabrique toujours de nouvelles orgues à ce jour. Deuxième différence qui, celle-ci, m’a un peu déstabilisé pour la photo de face, c’est la disposition profondément asymétrique de l’orgue.

Merci à Joël Rochette, chanoine et recteur du Séminaire de Notre Dame, ainsi qu’aux élèves avec qui j’ai eu le plaisir de discuter de l’instrument.

Facteur : Rudi Jacques

Chapelle du Séminaire, faceChapelle du Séminaire, mécaniqueOrgue SND mécanisme avantMaking ofChapelle du Séminaire, ensemble

Église Saint-Jean-Baptiste au Béguinage, Bruxelles

Un magnifique orgue baroque que j’ai particulièrement apprécié photographier. Voir en ses entrailles les annotations des facteurs, restaurateurs, et autres garants de son intégrité fait prendre conscience de la difficulté de garder un tel organisme en état de fonctionnement.

Bien que chaotique, cette séance est l’une de mes préférées. Entre la répétition du nouvel organiste et les réfugiés habitant l’église, j’ai vraiment pris plaisir à découvrir les lieux.

Merci à Félix Snyers, organiste de l’église, pour m’avoir accueilli.

Facteur : Van Hoof & Vermeersch / Restauration : Thomas

Béguinage, face largeBéguinage, tuyauxAnnotationsBéguinage, ornementationOrgue de l'église du Béguinage

Orgelbau Schumacher, Eupen

Le dernier orgue de la série est celui du Kloster Heidberg. J’ai pu le voir dans un cadre tout à fait différent des trois autres puisqu’il était toujours en cours de rénovation dans l’atelier. Bien que le décor soit probablement moins attrayant qu’une église, c’était intéressant de voir un des lieux où ces majestueux instruments sont créés et restaurés.

Merci à Orgelbau Schumacher pour l’accès à son atelier, et à toute son équipe pour sa patience quand j’étais dans leur chemin !

Facteur : Orgelbau Schumacher

Orgelbau Schumacher, faceOrgelbau Schumacher, souffletInstructions d'entretien, Orgelbau Schumacher (Eupen)Décorations, Orgelbau Schumacher (Eupen)

Remerciements

Je tiens particulièrement à remercier Serge Schoonbroodt pour m’avoir offert l’opportunité de réaliser ce travail et d’exposer dans la gare des Guillemins. Parce qu’il faut le dire, pour une première exposition, il y a pire comme sujet et comme endroit.

Matériel utilisé

Cette série a été réalisée avec un Canon EOS 6D et les objectifs suivants : Canon EF 16-35mm f/2.8 USM II, Canon EF 40mm f/2.8 STM, Canon EF 70-200mm f/2.8 USM IS, Canon EF 85mm f/1.8 USM. La photo « making of » a été réalisée avec un Canon EOS-M et l’objectif Canon EF-M 22mm f/2 STM.

J’ai utilisé aussi 2 trépieds : le 3 Legged Thing Brian X1.1 Evolution 2, et dans les endroits plus exigus le Gorillapod Focus.